« Je m’appelle Leïla » : un projet porté par des jeunes au FIFF

Dernier jour de festival pour le FIFF à Namur. Une dernière journée marquée par la clôture d’un projet intitulé « Je m’appelle Leila ». Ce projet de sensibilisation et d’éducation a pour objectif la réflexion sur la question des rapports homme-femme dans notre société. Initié par le FIFF et le festival bien connu de musique Esperanzah, cette sensibilisation s’est traduite par un projet artistique. Et ce sont des élèves de deux écoles namuroises qui ont eu la chance de faire découvrir leur travail aux festivaliers du FIFF.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.