Harcèlement à Gesves: le dossier dégonflé sur le plan pénal

Le parquet de Namur a communiqué hier sur la décision rendue juste avant les vacances à propos de ce dossier de harcèlement à l’école provinciale d’équitation de Gesves, des faits qui avaient été révélés en novembre dernier via un article de presse.4 professeurs étaient incriminés, on parlait de faits graves, à savoir faits de moeurs et de coups et blessures.Une information judiciaire avait été ouverte suite à la parution de cet article. Quelques semaines plus tard, une décision a été rendue.Sur le plan pénal, le parquet estime que le dossier s’est dégonflé. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.