Grève nationale: entre barrages, débrayages, piquets et alternatives


« On doit faire de plus en plus avec de moins en moins, cherchez l’erreur! », ce témoignage d’un gréviste résume à lui seul l’état d’esprit de la journée de grève nationale ce mercredi.

Les syndicats ont mis sur pied des barrages filtrants, et ont bloqué des entrées de magasins et d’entreprises pour lutter contre cette exigence de flexibilité et réclamer, entre autres, une hausse salariale.

 

Même si l’ampleur était moindre, dans l’arrondissement de Philippeville, la grève a également mobilisé plusieurs personnes. Entre piquets devant les entreprises et bus restés au dépôt, les citoyens ont parfois dû trouver des alternatives.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.