Florennes, présentation de la liste Ad11


Ne dite plus U11C mais Ad11 pour « Avenir des onze ». La liste majoritaire actuelle (d’obédience libérale) change donc de nom en vue des élections communales. Le bourgmestre sortant Pierre Helson annonce qu’il cède sa place… si tout va bien à Grégory Chintinne, la tête de liste. Une liste marquée par l’arrivée de nombreux novices en politique. L’ambition de Ad11 ? Gagner 2 à 3 sièges pour obtenir une majorité plus confortable.

Depuis 2012, Florennes est dirigée par une tripartie U11c-PS-Ecolo. La liste U11c détient une courte majorité. Ces représentants repartent en campagne sous une autre appellation : Ad11. Objectif ? Incarner le changement. De son côté, Pierre Helson qui dirige la commune depuis 9 ans, annonce qu’il renonce à son mandat de bourgmestre. Néanmoins, il pousse la liste Ad11.

 

La relève est assurée !

Actuellement échevin de l’aménagement du territoire et de l’enseignement entre autre, Grégory Chintinne tire la liste et se prépare à endosser le mayorat.

 

 La carte de l’ouverture

A noter que la liste Ad11 joue la carte de l’ouverture. Sur ses 21 candidats, 14 sont novices en politique.

On va gagner !

Une des priorités du programme (pas tout à fait terminé) : la proximité avec le citoyen.  Les candidats de la liste Ad11 espèrent bien remporter ces élections. A l’issue du scrutin d’octobre prochain, ils comptent empocher 2 à 3 sièges supplémentaires. De quoi diriger la commune avec davantage de latitude.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.