Floreffe: le budget 2019 remis à l’échelle des habitants


Le budget 2019 a été présenté à Floreffe. « Tardivement » dira l’opposition RPF. Le Rassemblement Pour Floreffe n’a pas manqué de dresser le profil financier de la commune. « Tous les marqueurs sont au vert » a indiqué le groupe qui a préféré voter contre ce budget qui « manque de courage politique ».

Une présentation claire des services ordinaire et extraordinaire faite par le nouveau bourgmestre Ecolo Albert Mabille en charge des finances, belle exécution, l’opposition l’a souligné puis n’a pas tardé à émettre son point de vue et à poser ses nombreuses questions.

Le budget 2019 arrive tard dans cette commune qui a préféré « prendre le temps de le boucler correctement ». Chaque poste a été ramené à l’échelle des habitants, un exercice qui rend les chiffres des dépenses, des recettes et des investissements plus concrets, et qui les personnalise aussi. C’est ainsi qu’au service ordinaire, le budget avoisine les 10 millions d’euros (9.911.476 euros), ce qui représente exactement 1216 euros par habitant. Autres exemples avec les articles liés aux dépenses ordinaires: le personnel représente 562 euros par habitant, le fonctionnement, 166 euros,  les transferts 366 euros et les dettes 122 euros par habitant. Au-delà de ces dépenses courantes, celles qui enrichissent la patrimoine communal ont aussi été passées en revue. La présentation du service extraordinaire a mis en avant quelques projets phares, certains seront inscrits sur plusieurs années budgétaires. Ce budget est égal à un montant total de 6.875.307 euros, soit 844 euros par habitant. Cette somme englobe les emprunts à raison de 53% du budget. Les subsides et promesses de subsides prennent une part de 45 %, et les 2% restants représentent le fonds propres.

Rénovation du patrimoine et sports au programme

Floreffe: le budget 2019 remis à l'échelle des habitants

Le tennis de table, le tennis, et même le paddle seront pratiqués à Floreffe dans de nouvelles infrastructures. Pour le tennis de table, l’investissement tant attendu représente un montant total de 1.122.310 euros. C’est un important projet qui se situera entre le centre sportif de Floreffe et le terrain de football. Les deux terrains de tennis et celui de paddle seront construits dans le prolongement, de façon à rassembler l’ensemble des infrastructures sur un même site. Il faut dire qu’un engagement avait été pris avec la suppression des deux terrains de tennis situés à Franière et qui ont laissé place à la nouvelle crèche communale qui vient d’être inaugurée. Des subsides sont attendus pour ces différents projets sportifs.

Mise en exergue également des investissements dédiés au patrimoine communal. Une conseillère en prévention collabore avec la commune de Floreffe pour travailler sur la sécurisation des bâtiments communaux. On retiendra par ailleurs dans les projets l’extension du presbytère de Floreffe avec la création d’une salle polyvalente, l’extension de l’école primaire de Buzet, l’aménagement du cercle Saint-Etienne à Floriffoux (un projet initié il y a 5 ans) et celui du cercle Saint-Joseph à Soye. La rénovation du colombier se poursuivra. Des plaines de jeux sont aussi prévues dans les écoles de Floriffoux et Soye.

A propos de l’éclairage public, l’important travail de remplacement des ampoules au Sodium va être entamé à Floreffe. L’investissement sera échelonné sur quatre années. 460 points lumineux sont concernés par le passage au LED en 2019. 178.233 euros, c’est le montant nécessaire pour ce changement, soit, 22 euros par habitant.

« Tout ça pour ça »

Ce sont les termes de Philippe Vautard, conseiller communal RPF. « Le budget s’est fait attendre et nous sommes loin du cataclysme annoncé! » a-t-il ajouté. « L’analyse du profil financier de la commune est rassurante, les caisses ne sont pas vides ». Philippe Vautard a longuement commenté l’exercice budgétaire présenté en séance publique en émettant plusieurs regrets. Il s’est aussi étonné de l’absence d’articles budgétaires liés au réaménagement du centre de Floreffe, le projet phare de son groupe sous l’ancienne législature. « Pourquoi ce projet a-t-il disparu des radars? » A cette interrogation, Albert Mabille a répondu ceci: « L’objectif de la nouvelle majorité Ecolo-DéFI-PS est de reprendre le dossier et de retravailler avec la population, de manière à trouver une adhésion dans ce projet. »

Le groupe RPF s’est opposé à ce budget 2019, partant du principe que « rien ne transparaissait au service extraordinaire ». L’opposition s’interroge sur « la gestion routinière d’une nouvelle majorité qui ne tient qu’à un siège et qui manque de courage politique. »

« Des plantations pour les moments forts de la vie »

Floreffe: le budget 2019 remis à l'échelle des habitants

Floreffe: le budget 2019 remis à l’échelle des habitants

La séance du conseil communal avait commencé avec une interpellation citoyenne. Heike Tiede, une habitante de la commune a suggéré d’associer chaque moment fort de la vie à la plantation d’arbustes. Des arbres fruitiers pour les naissances et des haies de mémoire lors des décès. Une plante florissante offerte aux jeunes mariés, voilà une autre de ses propositions. Cette citoyenne souhaite donc encourager le fleurissement et la création d’espaces verts dans la commune en impliquant les associations locales et les écoles à ce projet. « Il s’agit là d’une belle réflexion mais cela nécessite méthode et entretien » a indiqué l’échevin socialiste des travaux Freddy Tillieux. « 30% du territoire communal sont déjà composés d’espaces forestiers » a-t-il ajouté, « mais peut-être qu’une réponse à votre proposition pourrait être apportée via le PCDN, le Programme Communal de Développement de la Nature.

Le conseil communal bientôt enregistré et diffusé ?

Floreffe: le budget 2019 remis à l'échelle des habitantsLes citoyens floreffois pourront-ils bientôt suivre les séances du conseil communal de chez eux? Le projet est envisagé. L’idée était en tout cas à l’essai lors du dernier conseil communal, les débats publics ont été enregistrés, un dispositif a été mis en place. La nouvelle majorité avait envisagé cette initiative et a répondu par ailleurs à un appel à projet de la Wallonie. La volonté régionale est de développer des expériences du genre dans quelques communes. Si Floreffe finit par y adhérer, l’initiative devra être encadrée et figurer dans le règlement d’ordre intérieur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.