Fabrice Fossépré monte au filet


En septembre prochain, les championnats de volley en séries nationales seront autres. Les francophones et les néerlandophones se retrouveront plus vite dans une même compétition. Les niveaux dans la hiérarchie (six au lieu de cinq aujourd’hui), compteront parfois moins, parfois davantage d’équipes par série. 

Objectif : uniformiser les championnats hommes et filles, mieux répartir les équipes au niveau géographique. Conséquence immédiate : les champions de première provinciale ne seront pas les seuls montants au printemps prochain.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.