Élections provinciales: Liste Oxygène pour le district de Philippeville


Pour la suppression des institutions provinciales dans leur globalité, la liste Oxygène n’a pas souhaité éditer de programme, et ce, malgré l’inscription de plusieurs listes pour les élections provinciales de 2018

Les candidats pour le district de Philippeville

Sur 5 candidats, tous sont nouveaux et issus de la commune de Walcourt. Seule commune de l’arrondissement comptant une liste Oxygène aux élections communales. Nous retrouvons donc en tête de liste, BAYENS Jean 63 ans, gérant de société, MARTENS Aline, 22 ans, diplômée éducatrice spécialisée, DESORMEAUX Richard, 52 ans, agent commercial, LAURENT Agnès, 59 ans, employée, D’ANTONI Stephan, 39 ans, secrétaire de direction et social marketer.

Avenir de la province

« Une lasagne institutionnelle belge qui tue l’efficacité ». Oxygène considère que les institutions politiques du niveau provincial peuvent et doivent disparaître.

À noter qu’il ne s’agit pas de supprimer ni les services, ni les emplois et fonctions qui dépendent du niveau provincial, mais de supprimer les postes occupés par les politiques.

Selon la liste, il serait nécessaire de rattacher les fonctions provinciales soit au niveau local soit au niveau régional. Elle souligne que dans un monde de plus en plus connecté, le niveau provincial n’a plus de réelle utilité si ce n’est de créer des postes pour les politiques et gouverneurs. Postes qui coûtent cher à la collectivité.

Leur programme

La liste souhaite se faire une place au sein du collège provincial pour le démanteler de l’intérieur, elle n’a donc pas jugé bon d’écrire un programme.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.