Des membres de DéFi vont prendre l’Oxygène !

DéFi, le mouvement politique d’Olivier Maingain compte bien s’implanter au niveau communal!  L’enracinement sera difficile à Assesse, manifestement! Il y avait pourtant depuis 2010 une section locale dont le coordinateur était Michel Weisman (également vice-président provincial de DéFi Namur). Ce groupe de 13 personnes vient d’être amputé de 9 membres qui ont décidé de démissionner!

Photos de Armand Vandermeiren, Cédric Barbiaux, Michel Weisman

De gauche à droite: Armand Vandermeiren, Cédric Barbiaux, Michel Weisman

« Les calculs plutôt que les idéaux! »

Les démissionnaires se disent déçus du comportement de leur président, Olivier Maingain: « Nos idéaux ne sont plus en adéquation avec vos calculs électoraux ! Nous ne reviendrons pas en arrière, inutile de nous contacter! » Voilà un message clair qu’ils ont envoyé à Maingain dans une lettre. Pourquoi ce courroux? Deux raisons!  Un: lorsque des membres de la section de Namur (en décembre dernier) ont abandonné le navire, la locale d’Assesse a été refroidie par « le manque de respect et de transparence qu’a démontré son président! Nous avons pu constater par nous-même que la soi-disant marque de fabrique , la transparence, n’est décidément pas de mise en interne! »

Deux: selon les démissionnaires, DéFi aurait un accord pour faire une liste avec un parti traditionnelle sur Assesse. « Nous ne voulons pas être associés à un calcul électoral » scandent les frondeurs!

Un bon bol d’Oxygène!

Les démissionnaires de la section locale de Défi ne quittent pas pour autant le combat politique! Ils continueront leur engagement mais sous une autre étiquette! Celle du mouvement citoyen Oxygène: « Un mouvement qui ne tient pas compte d’un simple calcul mais bien des citoyens. L’idéologie et le fonctionnement d’Oxygène nous convient parfaitement! »

lettre de démission Défi Assesse

 

Vous devriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.