DéFI : « Nous aimerions entrer au conseil communal »

Á son tour, le groupe DéFI a présenté sa liste des 47 candidats qui se présenteront au scrutin communal du 14 octobre prochain.

Fin de l’année dernière, rappelez-vous, le parti politique annonçait son arrivée à Namur en présentant ses deux têtes de liste : Pierre-Yves Dupuis et Françoise Kinet. Tous deux, actuels conseillers communaux indépendants. La nouvelle avait d’ailleurs provoqué le départ de plusieurs membres du parti (dont le responsable de la locale, Cédric Barbiaux), qui avaient décidé de créer un autre groupe politique (Oxygène).

DéFI : « Nous aimerions entrer au conseil communal »

DéFI : « Nous aimerions entrer au conseil communal »

Six mois après la présentation officielle de ces deux têtes de liste, Olivier Maingain n’est pas peu fier de présenter maintenant une liste complète à Namur. « Et on remarque que le dynamisme de la liste de Namur donne des idées à d’autres dans d’autres communes de la province », a-t-il précisé lors de la conférence de presse de présentation de liste.

Les responsables de DéFI Namur ne semblent pas avoir eu de problème pour composer leur liste. On y retrouve l’équilibre hommes-femmes obligatoire, et une répartition géographique de l’ensemble des villages namurois. On notera aussi la troisième place occupée par Maxime Jonard, bien connu à Namur et environs (il se dit d’ailleurs « influenceur local »), mais aussi sur les réseaux sociaux (notamment avec « I love Namur »).

On rappellera par ailleurs l’arrivée de l’ancien échevin Bernard Ducoffre, qui occupe la 45ème place sur la liste. Enfin, côté ambition, DéFI veut secouer le « cocotier » politique namurois. « Á partir de demain, nous l’espérons, l’échiquier politique namurois ne sera plus jamais le même. Et ce, uniquement dans l’intérêt des citoyens de notre belle ville, affirme Pierre-Yves Dupuis. Les partis traditionnels étaient animés de bonne volonté pour améliorer la qualité de vie à Namur, mais ils se sont peut-être tantôt un peu lassés, tantôt un peu fourvoyés, tantôt un peu essoufflés… ». Et la tête de liste de rajouter : « Nous aimerions apporter notre pierre à l’édifice en entrant démocratiquement, et si possible en nombre, au conseil communal au soir du 14 octobre prochain ». Le message est clair.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.