Andenne : un collège communal inchangé avec les mêmes compétences

La ville d’Andenne sera dirigée par un collège communal inchangé. L’équipe PS-MR reste la même et la répartition des compétences aussi. Voici comment se répartissent les responsabilités au sein du Collège communal. Un Collège composé de trois hommes et de trois femmes réunis autour du doyen des bourgmestres namurois.

Claude EERDEKENS, bourgmestre, sera actif dans les secteurs suivants, en sus des prérogatives légalement attachées à sa fonction (notamment la passation d’actes authentiques, la police, la sécurité publique, la salubrité publique, la tranquillité publique et la fonction d’officier de l’état civil) :

  • l’aménagement du territoire et l’urbanisme, en ce compris les sites d’activités économiques (désaffectés, actuels et futurs) et les monuments et sites.
  • le patrimoine public local, à l’exclusion cependant des travaux y relatifs.
  • le personnel, tous secteurs confondus, à l’exception du personnel enseignant.
  • les finances communales, en ce compris la supervision financière du C.P.A.S., des cultes catholique et protestant, de la Régie autonome des Sports, des associations para communales, des intercommunales et autres organismes auxquels participe la Ville.
  • les relations publiques et la politique de communication, de même que la publicité de l’administration.
  • la Zone de secours NAGE.
  • les contentieux.
  • les assurances.
  • les cultes et la laïcité.
  • les permis de location.
  • l’état civil et la population, ce qui comprend notamment la population et les étrangers, les pensions, les cartes d’identité, les passeports, les permis de conduire, les pensions, l’identification des rues et des habitations.
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes dans ces secteurs.

 

Vincent SAMPAOLI, premier Échevin, sera actif dans les secteurs suivants :

  • les travaux et matières connexes : charroi et garage communal, bâtiments, parcs et plantations.
  • la voirie et ses équipements.
  • les cimetières, en ce compris les funérailles.
  • la circulation routière et la sécurité routière, de même que les matières connexes: mobilité, signalisation, réunions citoyennes en relation avec les mesures de circulation routière.
  • l’égouttage et l’épuration des eaux usées.
  • le sport sous ses divers aspects, en ce compris la Régie autonome des Sports, les randonnées pédestres, les randonnées VTT, les joggings et événements similaires.
  • la politique énergétique, en ce compris les travaux et équipements visant la réalisation d’économies d’énergie.
  • la politique de l’eau, en ce compris la représentation au sein des organes de la S.W.D.E.
  • le PCDR et le GAL .
  • la citoyenneté, en ce compris les rencontres citoyennes.
  • l’informatique et les nouvelles technologies de l’information.
  • la transition, dans ses dimensions énergétiques, soutenables, citoyennes, numériques, collaboratives et participatives, alimentaires, de mobilité multimodale, entre autres .
  • les marchés publics .
  • le patrimoine classé .
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes actifs dans ces secteurs.

 

Benjamin COSTANTINI, Échevin, deuxième en rang, sera actif dans les secteurs suivants :

  • la culture au sens large du terme, en ce compris la bibliothèque et le bibliobus, l’archéologie, les musées, la promotion des artistes locaux, la Biennale de la Céramique, la fête de la BD et du livre pour enfant et autres événements culturels.
  • le Centre culturel, en ce compris ses relations avec la Ville, et la salle polyvalente.
  • le Pôle muséal et culturel.
  • l’enseignement fondamental et de promotion sociale, en ce compris le personnel enseignant, mais à l’exclusion du personnel d’entretien des bâtiments scolaires.
  • l’occupation ponctuelle par les tiers de locaux de bâtiments d’école.
  • les finances communales, comme adjoint du Bourgmestre .
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes actifs dans ces secteurs.

Guy Havelange,troisième Échevin sera actif dans les secteurs suivants :

  • l’environnement, au sens large du terme, ce qui inclut notamment la politique des déchets, les pollutions, le contrat de rivière, les déclarations et permis d’environnement, l’opération « Andenne ma ville propre ».
  • les manifestations patriotiques.
  • sans préjudice des pouvoirs spécifiques du Bourgmestre, le logement, en ce compris le plan du logement et les relations avec Les Logis Andennais et l’A.I.S., mais à l’exception des permis de location, matière confiée au Bourgmestre .
  • la représentation de la Ville lors de la visite des bâtiments insalubres, sans préjudice des pouvoirs spécifiques de police du Bourgmestre en cette matière .
  • le programme de développement de la nature, sauf la présidence de la Commission locale de développement rural.
  • la chasse et la pêche.
  • le patrimoine communal forestier, la gestion forestière, les arbres remarquables.
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes actifs dans ces secteurs.

 

Françoise LEONARD, quatrième Échevine, sera active dans les secteurs suivants :

  • l’économie, le commerce et l’emploi, sans préjudice de ce qui relève de la compétence du Bourgmestre relativement aux sites d’activités économiques, mais en ce inclus les relations avec l’Union Andennaise des Commerçants et autres structures représentatives.
  • les carrières.
  • l’agriculture, l’horticulture, l’apiculture, l’élevage, en ce compris le bien-être animal, les maladies des animaux et des végétaux, les calamités agricoles et la lutte contre les plantes invasives.
  • les transports en commun.
  • les jumelages et la solidarité internationale.
  • la santé publique.
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes actifs dans ces secteurs.

 

Elisabeth MALISOUX, cinquième Échevine sera active dans les secteurs suivants :

  • l’enfance, la jeunesse et la famille, ce qui comprend le Conseil des Jeunes, la Maison des Jeunes, l’accueil extrascolaire, les crèches et M.C.A.E., les gardiennes encadrées, les écoles de devoirs, les coins à jouer, les relations avec l’ONE et les Arsouilles, les plaines communales de jeux d’été.
  • les festivités au sens large du terme, ce qui comprend notamment les champs de foire, les fêtes de quartier, les Fêtes de Wallonie, le Marché de Noël, les foires et marchés.
  • les salles communales des fêtes non concédées au Centre culturel .
  • le tourisme, en ce compris les hébergements touristiques et les circuits de promenade.
  • l’égalité des genres et l’égalité des chances.
  • le marché hebdomadaire.
  • les relations avec les A.S.B.L. et autres organismes dans ces secteurs.

 

Sandrine CRUSPIN, Présidente du C.P.A.S., sera active dans les secteurs suivants, en sus de ses prérogatives liées à son mandat au C.P.A.S.

  • les actions et affaires sociales dans leur plus large acception, ce qui comprend notamment les services de Cohésion sociale (le SAGEISS (Service d’Assistance, de Guidance et d’Intervention Sanitaire et Sociale), le service du Logement, le service FLE, l’EMSAS (Equipe Mobile santé et Actions sociales), etc.), le Plan de Cohésion sociale, les maisons de quartier;
  • le troisième âge, en ce compris le Conseil Consultatif des Aînés Andennais.
  • la politique des handicapés.
  • les relations avec les A.S.B.L., dont Zone T, et autres organismes actifs dans ces secteurs.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous bien un humain ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.